Rôle positif de la poésie

(...) Voilà, Léopold, ce que vous nous léguez de plus précieux, vous modèle d’homme poétique engagé, d’homme politique détaché, vous libérateur du langage et des peuples, rédacteur de dictionnaires et de constitutions, vous gardien de la dialectique universelle et de la grammaire intime, traducteur du wolof et rassembleur des francophones du monde entier. Vous né colonisé, mort canonisé, héritier des tempos des pêcheurs de Joal et de l’humour, cette « autre face de la négritude ». Vous qui toute votre vie avez souscrit à la nécessité de transmettre les échos de votre pays natal, légataire sonore d’une joie d’être là, sur une terre qui s’est plue à parler à travers vos élégies. (...)

Stéphane Juranics,
février-mars 2006.

Extrait du texte « Rôle positif de la poésie » figurant dans l'ouvrage Départements et territoires d'outre-ciel
paru aux Editions La passe du vent en 2006.
Extrait repris dans l'article « L'homme poétique engagé » (expression empruntée à S. Juranics)
paru dans Lyon Capitale, supplément au numéro du 3 octobre 2006.












Lyon Capitale, supplément au numéro du 3 octobre 2006.